ForumPour participer, merci de vous connecter

Bienvenue sur le forum du PLU de la ville de Saint-Germain-en-Laye.

Jusqu'au printemps 2017, vous êtes invités à vous exprimer sur le diagnostic du Plan local d'urbanisme. Vous pouvez le faire lors des ateliers participatifs (rubrique agenda pour s'inscrire) mais également faire part de votre avis sur ce forum. Les contributions seront ensuite regroupées et triées pour créer un avis citoyen qui sera essentiel pour compléter le diagnostic établi par la Ville.

La parole est à vous !

L'habitat et le développement urbain - Diagnostic

Le parc de logements est en augmentation continue depuis 1968, avec une croissance ralentie depuis 1990. On trouve à Saint-Germain-en-Laye tous types de logements : tissu pavillonnaire, grands ensembles, grandes copropriétés, immeubles anciens, etc.

Comment habitez-vous, aujourd’hui, à Saint-Germain-en-Laye ? Quels sont les atouts et les contraintes de la ville en matière d’habitat ?

Réactions et commentaires

  • isabelle bonhoure

    deux habitats différents, mal desservis par les transports ville congestionnée par la circulation automobile, la voiture est reine, on rogne les trottoirs, les tarifs de parking sont exorbitants
  • Guillaume Lamouche

    Laissez moi vous faire part de l'irritation des habitants de la rue du Mal Galliéni quant aux projets de constructions de 3 immeubles résultats de la volonté de densification de la ville ! Cette rue a de graves problèmes de stationnement et son étroitesse la rendra invivable pendant les travaux et au-delà. Les maisons à démolir ont du charme et l'une d'elles mérite classement . Comment stopper ces projets malheureux dans cette rue pleine de charme ?
  • Didier Briffaud

    Donner une vie au quartier du Bel-Air et le rapprocher du Centre-ville . Il ne suffira pas d'ouvrir et de maintenir viables des commerces. Il faut corriger la rupture sociale et géographique en favorisant la proximité par des moyens, sans doute onéreux à court terme, mais techniquement réalisables : désenclaver en améliorant les passages obligés, notamment le carrefour Rue de Fourqueux / N13; couvrir (partiellement) la N13 pour créer un "plateau" paysagé et aménagé qui ferait un lien, naturel et évident, entre les deux parties de la ville ; envisager la construction d'un téléphérique entre la sous-préfecture (ou le quartier des immeubles, ou celui du lycée, ...) et le centre-ville.
  • Guillaume Lamouche

    Laissez moi vous faire part de l'irritation des habitants de la rue du Mal Galliéni quant aux projets de constructions de 3 immeubles résultats de la volonté de densification de la ville ! Cette rue a de graves problèmes de stationnement et son étroitesse la rendra invivable pendant les travaux et au-delà. Les maisons à démolir ont du charme et l'une d'elles mérite classement . Comment stopper ces projets malheureux dans cette rue pleine de charme ?
  • Annick FOUILLIOT

    Saint-Germain en Laye file un mauvais coton en se densifiant à outrance, en se bétonnant à outrance, détruisant en outre des habitats individuels de qualité. Exemple au carrefour près de la rue Galliéni ou à l'angle Carnot / Ampère où des constructions sont construites donnant l'impression d'être collées aux existantes. Le renouvellement urbain envisagé ne doit pas conduire à une dépréciation de la qualité de vie des habitants, ce qui est le cas. Vous n'attirerez plus de familles de qualité, mais une faune qui dépréciera la ville comme cela commence déjà.
  • Jacques RICHARD

    Les déplacements en vélo devraient être d'avantage facilités dans notre ville, ce qui suppose de créer plus de possibilités d'attache (salle Tati, clinique, etc), de veiller au respect de celles qui existent (place de la Victoire où le stationnement des voitures ou des motos rend couramment les attaches inutilisables) et de rendre beaucoup plus visibles les "double sens vélo" qui sont aujourd'hui insuffisamment matérialisés. Les vols à répétition dans le parking à vélos du RER sont également un gros problème. La piétonnisation accrue du centre-ville serait enfin de nature à faciliter les déplacements en vélo.
  • Catherine Clerc

    Il y a des zones pavillonnaires,il faudrait se rendre compte que ces zones abritent une faune quasi -sauvage:écureuils,hérissons,oiseaux de toutes sortes (mésanges charbonnières,bleues,huppées,rouge-gorges,pics verts,sitelles torche-pot et bien d'autres...),papillons,abeilles.Le part pris de densification que l'on note à tout bout de champ dans la volonté d'évolution du PLU serait une atteinte à cette biodiversité. De plus,ces espaces verts sont un frein à la hausse de température en cas de canicule et contribuent au bien être de tous
  • andre-louis valiere

    Je suis surpris de lire la suppression des Espaces Boisés Classés sur la commune. Il s'agit d'une mesure de protection et de préservation des "poumons verts" régie par l'article L 130-1 du code de l'urbanisme. A ce titre, la construction notamment est soumise à des contraintes...pourquoi remplacer ceci et dans quels buts, par une vague dénomination " espaces forestiers" qui n'existe pas juridiquement. Cela ne semble pas, de plus, cohérent avec le " porter à connaissance" du préfet ..
  • andre-louis valiere

    quel est le parc de location saisonnière sur la commune, la liste des offres devrait être disponible sur le site de la ville. Son développement généralisé impact probablement l'offre de logement à terme pour une offre résidentielle. Quelle est l'analyse de la commune sur ce point.
  • andre-louis valiere

    Nous avons découvert en lisant la presse le projet de fusion de plusieurs communes, il semble que tous les conseillers municipaux n'aient pas été informés.Cela modifie fortement la nature du débat. Quelle est la vision des élus sur ce nouvel ensemble. Quel est l'avis de la population.Le projet de PLU n'apporte aucun éclairage sur les aménagements urbain de ce regroupement. Il y aura t'il une nouvelle commune et plusieurs PLU avec des règles différentes ??
  • andre-louis valiere

    http://lagazette-yvelines.fr/2017/12/20/dette-sidru-president-ejecte-agglos-devront-payer/ LePLU est bien silencieux sur la façon de financer le traitement des déchets liés à l'accroissement urbain. Le risque de mise sous tutelle est-il évoqué au conseil municipal et dans le projet de rapprochement des communes. Comment financer ce gouffre catastrophique des emprunts toxiques et l'avenir de la commune ? Qui va payer ces erreurs ?
  • ROGER Sillard

    La dominante qui sous tend l'élaboration du nouveau Plan Local d'Urbanisme , est de permettre une densification des constructions à l'intérieur du périmètre de Saint Germain. Or, Saint Germain - jusqu'à nouvel ordre - possède un "cordon ombilical" qui conduit vers Paris par le Réseau Express Régional , bientôt à la limite de ses capacités. Les documents actuels du P.L.U.ne prennent pas encore en compte ce problème. Le transport des voyageurs à partir de St Germain vers Paris sera t'il envisagé dans les documents d'urbanisme à venir ?. Roger Sillard

Transports et mobilités - Diagnostic

L’organisation des transports et les déplacements de proximité et quotidiens est particulièrement impactante pour l’aménagement d’une ville comme Saint-Germain-en-Laye. L’usage des transports en commun, la place de la voiture individuelle, la mobilité douce, les interconnexions : comment vous-déplacez-vous aujourd’hui à Saint-Germain-en-Laye ?

Réactions et commentaires

  • Catherine Clerc

    La traversée de la ville par la RN13 et la RN-184 est une véritable honte.La municipalité de Saint Germain en Laye devrait forcer la région à terminer le bouclage ouest de la francilienne, y compris en rendant la situation invivable pour les véhicules (en particulier les camions) en transit. Faute de solution, c'est sur cet axe que le bouclage se fait!!
  • Esther MACIA

    Carrefour N-13 et N-184 Bonjour, ça ne doit pas être facile, je le comprends, mais il me semble qu'il faudrait arriver à trouver une solution pour le passage des véhicules et en particulier des gros camions pour emprunter la N-13 et la N-184. ça fait des années que cette situation n'évolue pas de façon efficace...toujours des grandes retentions (dans tous les sens), des énervements et du danger pour les piétons. Quelles solutions pourraient être envisageables? Je sais qu'elles impliquent plusieurs acteurs, à plusieurs niveaux...mais il faut juste avoir la volonté de s'assoir et réfléchir ensemble à une solution durable, qui n'est pas que pour les saint germanois mais aussi pour une bonne partie des habitants du 78 ou des passants. Cordialement, Esther Macià
  • isabelle bonhoure

    vélo, mais dieu que les automobilistes sont excités et dangereux ! quand on est plus vieux, pas possible, pourquoi ne pas créer à l'anglaise un park extèrieur pour les visiteurs motorisés, gratuit ou très peu onéreux (si si il y a de la place) pour virer les voitures faire des tarifs de parkings attractifs pour les mêmes raisons résoudre le problème des habitants du centre sans parking Bus plus petits mais plus fréquents ? en dehors des heures de pointe, combien sont remplis au quart. de plus celà éviterait aux chauffeurs de bus de se prendre pour des caïds, forcant les priorités, prenant les virages en téléphonant (si si) ou montant abusivement sur les trottoirs
  • diana lamas

    impossible de circuler à Saint Germain. Il faudrait améliorer la gare routière est ses alentours. Je plains les habitants de la Rue de Pontoise, toujours surchargée et bouchée, la pollution dans le rue doit atteindre des sommets. La rue d'Alsace, une catastrophe, rue étroite à double sens où souvent les voitures allant dans un sens doivent s'arrêter pour laisser passer les autres venant en sens inverse. Pourquoi ne pas la faire à sens unique? On pourrait faire passer l'autre sens par la rue parallèle, la rue de Lorraine , beaucoup plus large et surtout moins fréquentée. Il faut chercher un équilibre et non pas pénaliser toujours les mêmes.
  • Hubert FRENOVE

    Bonsoir, Je suis piéton, actif à temps plein, emprunte le RER matin et soir tous les jours pour aller et revenir du travail, et suis mal-voyant. J'aimerais que les rues soient mieux éclairées, en particulier et surtout le coin entre la rue André Bonnenfant et la rue du Maréchal Joffre. Et je trouve aussi qu'il y a beaucoup trop de circulation de voitures en centre-ville; ne serait-il pas possible de faire en sorte que les automobilistes contournent le centre-ville plutôt que la traverser ?
  • andre-louis valiere

    le projet en cours de réalisation du rail/train n'a pas suffisamment pris en compte la projection d'utilisation nécessaire des progrès technologiques, véhicules électriques et autonomes notamment. L'infrastructure créée à un prix exorbitant ne va t'elle pas être rapidement obsolète ? En outre il est régulièrement fait état de " l'indignation des élus" sur le fonctionnement de la ligne A : quel résultat ? il y a t'il des progrès dans le fonctionnement, la régularité et la sécurité de la ligne A ?? Comment tout ceci va s'intégrer ? quel sera le coût de maintenance de la virgule-train qui détruit la perspective du château ?
  • andre-louis valiere

    Quelle sont les actions concrètes engagées par la ville pour assurer une régularité et efficience du service du RER A

Ville et nature - Diagnostic

Saint-Germain-en-Laye bénéficie d’un patrimoine naturel et architectural unique. La forêt de 3 500 hectares d est un premier élément à préserver. C’est ce qui fait la particularité et la qualité de la vie à Saint-Germain-en-Laye. Près de 90 monuments sont classés ou inscrits aux Monuments historiques et 64 hectares sont concernés, dans le centre historique, par un Plan de sauvegarde et de mise en valeur.

Comment vivez-vous aujourd’hui à Saint-Germain, ville de patrimoine naturel et architectural ?

Réactions et commentaires

  • Catherine Clerc

    Je suis bien d'accord que la forêt de Saint Germain en Laye est à préserver. Alors,pourquoi vouloir raser les arbres dans l'avenue de la piscine et abimer la perspective du château faite par Le Nôtre pour ce projet très coûteux de tram-train.Des navettes électriques feraient la m^me chose pour moins cher et sans abîmer la forêt. De même, la chapelle de l'hôpital est classée. Et que va-t-on faire dans ce quartier? des immeubles qui vont tout défigurer alors que les moindres travaux des riverains sont scrutés à la loupe..
  • andre-louis valiere

    Il est bien de constater la richesse du patrimoine naturel et architectural, il serait mieux pour la commune de ne pas s'opposer à sa restauration ou préservation. La déchirure de la perspective Le Nôtre en est un exemple ! Nous pourrions citer également l'immeuble de la Banque de France rue de la République et bien d'autres exemples ou la direction de l'urbanisme est bien soumise. L'attractivité d'une ville c'est avant tout ses commerces, l'accueil des habitants et la qualité de son patrimoine bâti. Les projets que nous voyons naître tendent tous vers une urbanisation incontrôlée, il est vrai que les promoteurs ne s'y opposent pas.

Le commerce et le développement économique

Saint-Germain-en-Laye est un pôle d’emploi important à travers divers secteurs d’activité : commerces, transports et services, administration, enseignement, santé, action sociale... Quel diagnostic établissez-vous en matière de développement économique et d’offre commerciale à Saint-Germain-en-Laye?

Réactions et commentaires

  • patrick layet

    L'élimination récurrente des places de stationnement en surface dessert les commerces de notre ville (plus de 350 places en - de 10 ans) , la piétonnisation des rues contribue à cette raréfaction. Cette piétonnisation est pourtant annoncé comme une alternative à l'attractivité des commerces st germanois face aux grandes surfaces comme PARLY2, qui misent eux sur le stationnement et les accès facile aux commerces...
  • isabelle bonhoure

    limiter les opticiens et agences immobilières, retrouver quelques commerces comme de l'électroménager, un vrai magasin de bricolage (découpe du verre par ex), des cafés vraiment chaleureux et pas exclusivement foot, un magasin de sport généraliste, voilà quelques pistes
  • isabelle bonhoure

    pourquoi toujours construire de nouveaux bureaux alors que tant sont libres ?
  • Gérard BISCHOFF

    Favoriser aussi l'implantation de sociétés Internationales car St Germain est déjà un site attractif par son lycée international. Construire sur nos bases existantes (international, qualité de vie, forêt, qualité de nos commerces de proximité,....en innovant.
  • Catherine Clerc

    Il est dommage que l'hôpital périclite.Le maire n'a manifestement pas su comment défendre ce site vis à vis des villes voisines. Concernant l'enseignement,il est de qualité jusqu'au baccalauréat mais après,i faut que les jeunes s'exilent dans la très grande majorité des cas. Là-aussi,on peut trouver cela dommage. Concernant les commerces, le centre ville renferme de nombreux commerces. Quand on habite Saint Germain plateau,on peut (et on devrait toujours) venir à pied.Pour les autres,c'est plus compliqué:il faudrait orienter les voitures vers les parkings (marché,hôpital,château et pourquoi pas les loges) pour éviter que les voitures ne viennent encombrer le centre ville
  • andre-louis valiere

    les commerçants se plaignent des loyers exorbitants et du harcèlement de quelques négociateurs qui poussent les commerçants à vendre quand ils ne peuvent plus supporter les charges fixes. Quelle aide apporter aux commerçants dans notre projet urbain, nous tenons à eux !